moto 125 cm3 - Scooter 125cm3 - 2 roues 125cm3 - Assurances et assurances moto

moto-scooter-125

Quels sont les papiers nécessaires pour conduire une 125 cm3 ?


Tout le monde reconnaît que conduire une moto de 125 cm3 est beaucoup plus économique qu’une voiture, la moto permet aussi d’éviter les embouteillages. Mais en conduisant une moto de 125 cm3, vous devrez présenter quelques papiers obligatoires en cas de contrôle routier.


Le permis de conduire


Conduire une moto de 125 cm3 nécessite un permis de conduire. Mais avec quel type de permis de conduire peut-on conduire une moto de 125 cm3 ? Contre toute croyance, le permis AL ne peut permettre à une jeune personne âgée de 16 ans de conduire une moto dont la cylindrée est égale à 125 cm3. Ce n’est qu’à l’âge de 18 ans qu’il pourra passer le permis A lui permettant de conduire une moto de 125 cm3. Une personne qui possède un permis B peut également conduire une moto de ce gabarit à condition que le permis B soit daté de deux ans minimum. Conduire une moto de 125 cm3 sans permis est passible de sanctions sévères, allant du paiement d’amende à l’immobilisation et la mise en fourrière du véhicule.


La carte grise de la moto


La carte grise est un document à présenter obligatoirement lors d’un contrôle routier. C’est la carte grise qui certifie l’immatriculation de votre moto. Sur présentation de ce papier donc, les forces de police comprendront qu’il ne s’agit pas d’une moto volée. Ne pas pouvoir fournir la carte grise de la moto lors d’un contrôle inopiné est une infraction au Code de la route. Vous risquez l’immobilisation de la moto, sa mise en fourrière ainsi que de payer une amende sans parler des points qui seront retirés de votre permis de conduire pour un non-respect de cette condition.


L’attestation de visite technique


C’est la vignette qui vous sera délivrée lorsque votre moto réussit à passer la visite technique. C’est un examen obligatoire servant à vérifier que votre moto de 125 cm3 est bien en état de marche et respecte toutes les normes établies préalablement. Cette visite technique est d’une importance capitale pour que la moto ne devienne un danger pour son conducteur mais également pour le public. Le contrôleur ayant fait la visite technique tamponnera également la carte grise de votre moto et y notera la date de la prochaine visite. L’agent de police vérifiera si cette date est encore valide ou non. Attendez-vous ainsi à des sanctions au cas où cette date soit dépassée et ne soit plus valide.


L’assurance obligatoire au minimum


Le Code de la route stipule que comme les véhicules à quatre roues, les deux roues motorisées doivent également être assurées. La loi n’exige au minimum que l’assurance couvre la responsabilité civile. Cette responsabilité civile ne prend en charge que tous les dégâts causés par l’assuré à autrui en cas d’accident. Conduire sans être assuré est donc puni par la loi. De plus, en cas d’accident, vous aurez à payer toutes les factures d’hospitalisation et de réparation des biens de vos victimes, sans parler des poursuites qui seront sûrement engagées contre vous. Mais l’assurance obligatoire couvre les autres et non l’assuré et ses biens en cas de vol ou d’incendie par exemple. Pour cela, vous devrez souscrire à d’autres assurances complémentaires telles que l’assurance corporelle conducteur, l’assurance vol ou l’assurance incendie. Au moment où vous signez votre contrat d’assurance, lisez attentivement celui-ci pour en connaître ses limites. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises supplémentaires en cas de pépin.


En cas de contrôle routier, vous aurez donc à présenter au policier ou au gendarme, deux documents concernant l’assurance d’une grande importance en plus des papiers obligatoires : le certificat d’assurance et l’attestation d’assurance. Le certificat d’assurance est un document de couleur verte que vous devrez apposer sur la fourche de votre moto de 125 cm3. Quant à l’attestation d’assurance, elle vous sera remise par votre assureur lors de la signature du contrat d’assurance. Veillez à ce qu’il comporte bien l’identité de l’assuré et celle de la compagnie d'assurance, l’identification du véhicule, la période de garantie ainsi que les références du contrat signé. Il est à préciser qu’il est impératif de porter un casque homologué en conduisant une moto, même si vous avez tous les papiers nécessaires en main, pour respecter la loi en vigueur.
 

Autres articles d'assurance relatif à ce theme